Cuisiner facilement pour soi, pour deux  ou toute la famille !

Dictionnaire de la nutrition et de l'alimentation


Lexique
A

ABOMASU
ACIDE AMINE
ACIDE GRAS
ACIDE GRAS VOLATIL
ACIDE HYDROCHLORIQUE
ACIDOSE
ACETONEMIE
AMIDON
AMMONIAC
ANABOLISME
ANEMIE
ANTICORPS
APPETISSANT
APPETIT
AZOTE NON-PROTEIQUE
B
BACTERIE
BALLE
BESOIN NUTRITIONNEL
BILE
BOITERIE
BROUSSAILLE
C
CAILLETTE
CALCAIRE
CALORIE
CATABOLISME
CATALYSEUR
CELLULOSE
CEREALE
CHALEUR
COLOSTRUM
CONCENTRE
COURONNE
D
DENSITE
DENSITE (énergétique)
DIARRHEE
DIGESTA
DIGESTIBILITE
DIOXYDE DE CARBONE
DUODENUM
E
EMBRYON
ENDOSPERME
ENERGIE NETTE DE LACTATION
ENSILAGE
ENTRETIEN (animal à l')
ENTRETIEN (besoin d')
ENZYMEK
KILO CALORIE

EPI
EPITHELIUM
F
FAIM
FARINE
FERMENTATION
FEUILLE
FEUILLET
FIBRE (alimentaire)
FIBRE DE DETERGENT NEUTRE
FIEVRE DE LAIT
FŒTUS
FOIE
FOIN
FOURRAGE
FRUCTOSE
G
GASTROINTESTINAL
GENISSE
GERME
GERMER
GESTATION
GLUCOSE
GLYCEROL
GOITRE
GOUSSE
GRAMINEE
GRAINE
GROSSIER
H
HEMICELLULOSES
HEMOGLOBINE
HERBE
HUILE
HYDRATE DE CARBONE
HYDRATES DE CARBONE FIBREUX
HYDRATES DE CARBONE NON-FIBREUX
HYDRATES DE CARBONE NON STRUCTUREL
HYDRATES DE CARBONE DE STRUCTURE
HYDROLYSE
I
INGESTION
INFLORESCENCE
K
KILO CALORIE
L
LAXATIF
LEGUMINEUSE
LIGNINE
LIPIDE
LYSINE
M
MASTIQUER
MATIERE GRASSE
MATIERE GRASSE INSATUREE
MAMMIFERES
MAMMITE
MATIERE ORGANIQUE
MATIERE SECHE
MATIERE SECHE (dans la)
MCAL
MEGACALORIE
METABOLISME
METABOLITE
METRITE
MICROBE
MICROORGANISME
MOULIN
MOUDRE
MINERAUX
MONOGASTRIQUE
MULTIPARE
N
NUTRIMENT
O
OBESE
OMASUM
P
PAILLE
PANCREAS
PAPILLE (de la langue)
PAPILLE (du rumen ou du réseau)
PAROI CELLULAIRE
PARTURITION
PEPSINE
PEPTIDE
pH
PHENOLIQUE
PHOTOSYNTHESE
PIS
PLACENTA
POLIR
POLYGASTRIQUE
PRIMIPARE
PROTEASE
PROTEINE BRUTE
PROTEINE
PROTOZOAIRE
PYLORE
R
RACHIS
RACHITISME
RACINE
RADICULE
RAPPORT FOURRAGE:CONCENTRE
RATION TOTALE MELANGEE
REPAS
REGURGITATION
RESEAU
RETICULO-RUMEN
RETICULUM
RHIZOBIUM
RHIZOME
RUMEN
S
SAVEUR
SEMENCE
SERUM
SILO
SINUS
SOUS-ALIMENTATION
SPATHE
SPHINCTER
SYMBIOSE
T
TAMPON
TANNIN
TARIE
TEGUMENTS
THYROIDE
TISSU ADIPEUX
TIGE
TOURTEAU
TRIGLYCERIDE
TRYPSINE
TYMPANISME
U
ULTRA-VIOLET
UNITE INTERNATIONALE
UREE
V
VALEUR BIOLOGIQUE
VILLOSITE
VITAMINE
VEGETATIVE
VELAGE
VOLATIL

Définitions

A

ABOMASUM: (voir Caillette).

ACIDE AMINE: Une des 20 unités de base des protéines. Un acide aminé contient un groupe amine (NH2) et un groupe acide (COOH).

ACIDE GRAS: Une chaîne de carbone terminée par un groupe acide (carboxyle; COOH). Les acides gras de moins de 4 carbones sont volatils. Les acides gras de 5 à 20 unités de carbone se trouvent dans les matières grasses et les huiles.

ACIDE GRAS VOLATIL (AGV): Produit de la fermentation des hydrates de carbone (et certains acides aminés) dans le rumen. L'acide acétique, l'acide propionique et l'acide butyrique sont les principaux acides gras volatils qui sont absorbés à travers la paroi du rumen et utilisés comme source d'énergie par la vache.

ACIDE HYDROCHLORIQUE (HCL): Acide fort sécrété par la caillette qui détruit les liens chimiques et contribue à la digestion des aliments.

ACIDOSE (du rumen): Condition caractérisée par un pH faible (pH < 6) dans le rumen. Les fonctions digestives normales du rumen sont altérées. Souvent cette condition est due à un excès de concentré dans la ration.

ACETONEMIE: Condition caractérisée par le manque d'appétit spécialement pour les concentrés et une concentration anormale de corps cétoniques (e.g. acétone, acide hydroxy-butyrique) dans le sang. L'acétonémie se déclenche en général lorsque les vaches mobilisent beaucoup de réserves corporelles en début de lactation.

AMIDON: Hydrate de carbone trouvé principalement dans les fruits, tubercules, racines et moëlle des tiges des plantes, en particulier le maïs, pomme de terre, froment et riz. Du point de vue nutritionnel, l'amidon est classifié comme hydrate de carbone non-fibreux par opposition à la cellulose, par exemple, qui est un hydrate de carbone fibreux.

AMMONIAC (NH3): Un gaz irritant. L'ammoniac est utilisé dans la fabrication d'engrais et de nombreux composés contenant de l'azote. L'ammoniac est aussi le produit final de la fermentation de protéines et autres composés azotés par les bactéries du rumen.

ANABOLISME: La partie du métabolisme qui utilise les métabolites pour la croissance et la réparation des tissus.

ANEMIE: Maladie caractérisée par une réduction du transport d'oxygène par le sang dû à une déficience en hémoglobine ou une diminution du nombre total de cellules rouges.

ANTICORPS: Protéine synthétisée et libérée dans le sang en réponse à une invasion de protéines reconnues comme étrangères (antigène) dans le corps. Les anticorps produisent une immunité contre certains microorganismes et leurs toxines.

APPETISSANT: Propriété d'un aliment ou d'un mélange tels que le goût et la saveur qui influence les quantités ingérées par la vache (l'appétit).

APPETIT: Le désir de manger. L'appétit peut être quantifié par la mesure de l'ingestion de matière sèche.

AZOTE NON-PROTEIQUE (ANP): Azote qui n'est pas sous forme de protéine, mais qui peut être utilisé par les bactéries du rumen pour synthétiser leurs propres protéines. L'urée, et l'ammoniac sont des exemples d'azote non-protéique qui peuvent être inclus en petite quantité dans les rations des vaches.

B

BACTERIE: Organisme unicellulaire à la base du règne végétal vivant soit indépendamment ou en association étroite avec d'autres organismes. Certaines bactéries ont des effets bénéfiques d'autres sont pathogènes et provoquent des maladies infectieuses.

BALLE: Glumes, spathes et autres tissus protecteurs séparés de la graine lors de la moisson ou par traitements après la récolte.

BESOIN NUTRITIONNEL: Fait référence à la quantité nécessaire d'un nutriment pour subvenir aux besoins de la vache pour son entretien, sa croissance, sa reproduction, sa lactation et son travail physique.

BILE: Un sécrétion du foie qui est nécessaire pour digérer les matières grasses et absorber leurs produits de digestion.

BOITERIE: Démarche anormale due à une inflammation du tissu sensitif du sabot.

BROUSSAILLE: La partie des jeunes feuilles et tiges des arbustes, des plantes rampantes et des arbres qui sont disponibles pour la consommation des animaux.
 
C

CAILLETTE: Le quatrième et seul estomac du ruminant qui sécrète des acides et des enzymes digestives.

CALCAIRE: Rocher sédimentaire composé principalement de carbonate de calcium (CaCO3) et d'un peu de magnésium. Il est utilisé comme élément de construction, mais aussi comme source de calcium dans la ration des animaux.

CALORIE: Une unité de chaleur qui peut être utilisée pour mesurer la quantité d'énergie dans un aliment ou dans une ration. Une calorie est la quantité de chaleur nécessaire pour augmenter la température de 1 gramme d'eau de 14,5deg.C à 15,5deg.C.

CATABOLISME: La partie du métabolisme qui utilise les métabolites pour l'oxydation et la production de chaleur et de travail.

CATALYSEUR: Une substance qui est présente en petite quantité et qui augmente la vitesse des réactions chimiques ou biochimiques sans être consommée durant la réaction.

CELLULOSE (C6H10O5)n: Un polymère (longue chaîne) de molécules de glucose. La cellulose est le composé organique le plus abondant dans la nature. C'est un composé majeur de la paroi cellulaire végétale. Les ruminants peuvent utiliser la cellulose comme source d'énergie grâce à la fermentation bactérienne dans le rumen.

CEREALE: Plante de la famille des graminées, dont les semences (i.e. graines) sont utilisées pour l'alimentation humaine et animale.(e.g. maïs, riz, froment).

CHALEUR (période de): Une période de 9 à 24 heures qui précède l'ovulation et pendant laquelle la vache est réceptive, accepte d'être montée par d'autres vaches ou un taureau et montre des signes typiques de nervosité.

COLOSTRUM: Le lait sécrété le premier jour après le vêlage. Le colostrum est riche en matière grasse, protéine, et anticorps qui aident les nouveaux nés à combattre les maladies infectieuses.

CONCENTRE: Un aliment habituellement riche en énergie qui en général provient de la partie de la plante qui accumule des réserves pour l'embryon (e.g. fruit, noix, semences, graines). Le mélange concentré fait référence au mélange de minéraux, de suppléments énergétiques et protéiques utilisés pour nourrir les vaches.

COURONNE: Base de la tige ou de la racine qui émerge du sol.

D

DENSITE: Mesure de la concentration de matière (masse) par unité de volume (e.g. g/l ou kg/m3).

DENSITE (énergétique): Une mesure de la concentration en énergie dans un aliment ou une ration. La densité énergétique est souvent exprimée en mégacalorie d'énergie nette de lactation (Mcal ENl) ou mégajoule (MJ) par kg de matière sèche.

DIARRHEE: Evacuation pathologique et excessive de fèces liquides. La diarrhée peut provenir d'une infection bactérienne ou d'un déséquilibre alimentaire.

DIGESTA: Mélange de sécrétions digestives, de la population microbienne et des résidus alimentaires qui se trouvent dans le tractus digestif (tel que le contenu du rumen).

DIGESTIBILITE (Coefficient de): Une mesure du pourcentage d'un aliment qui est digestible. La digestibilité d'un nutriment est mesurée par différence entre la quantité ingérée et la quantité excrétée dans les fèces, exprimée en pourcentage de la quantité ingérée:

DIOXYDE DE CARBONE (CO2): Gaz produit par la combustion ou l'oxydation de composés organiques. Le dioxyde de carbone est aussi produit en grande quantité par la fermentation dans le rumen.

DUODENUM: Première section du petit intestin où sont déversées les sécrétions du foie et du pancréas.

E

EMBRYON: Un organisme animal ou végétal à un jeune stade de développement.

ENDOSPERME: Le tissu végétal riche en substances nutritives qui entoure et sert de réserve pour le développement de l'embryon.

ENERGIE NETTE DE LACTATION: La quantité d'énergie dans un aliment qui est disponible pour la production laitière et l'entretien. Les aliments ont en général un contenu en énergie totale similaire. Cependant la proportion de l'énergie totale de l'aliment qui est disponible pour la production de lait et l'entretien varie considérablement. Une partie de l'énergie dans l'aliment est perdue dans les fèces, les urines, les gaz produits par la fermentation du rumen et l'excès de chaleur produite par le métabolisme de la vache. Il faut 0,74 Mcal ENl pour la synthèse de 1 kg de lait contenant 4% de matière grasse. La concentration en énergie nette de lactation de la plupart des aliments varie de 0,9 à 2,2 Mcal par kg de matière sèche.

ENSILAGE: Méthode de préservation des fourrages frais par fermentation des sucres en absence d'oxygène. L'ensilage est en général préservé dans un silo.

ENTRETIEN (animal à l'): Animal qui ne gagne pas et ne perd pas de poids, ne produit aucun travail physique, ne produit pas de lait et n'est pas en gestation.

ENTRETIEN (besoin d'): Quantité d'un nutriment nécessaire pour subvenir aux fonctions vitales du corps (le battement du coeur, la respiration) et pour maintenir la température du corps constante.

ENZYME: Habituellement une protéine qui accélère une réaction biochimique à la température du corps sans être consommée par la réaction (voir catalyste).

EPI: Partie des plantes céréalières où les graines se développent. Un épi de maïs est composé des graines et du rachis mais pas des spathes qui sont retirées lors de la récolte.

EPITHELIUM: Tissus membraneux, habituellement composés d'une couche de cellule en rangée laissant très peu d'espaces intercellulaires. Le tissu épithélial couvre et protège les organes du système respiratoire, digestif et urinaire et la surface externe du corps.

F

FAIM: Désir intense de manger.

FARINE: Produit obtenu par la mouture ou le broyage. Souvent les graines (riches en amidon) et certaines semences riches en huiles sont moulues avant leur extraction. Lorsque les graines d'oléagineux sont extraites avec un solvant, le résidu d'extraction est souvent appelé farine (e.g. farine de soya).

FERMENTATION (du rumen): Transformation des hydrates de carbone en absence d'oxygène par la microflore du rumen. Les produits finaux de la fermentation sont les acides gras volatils (acide acétique, acide propionique et acide butyrique), le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4).

FEUILLE: Partie habituellement verte de la plante qui grandit à partir des tiges ou pédoncules et qui est responsable de la photosynthèse. La forme des feuilles est caractéristique d'une espèce végétale.

FEUILLET: Le troisième estomac d'un ruminant qui se trouve entre le réseau et la caillette. Il est caractérisé par la présence de "feuilles" musculaires qui peuvent absorber de grandes quantités d'eau.

FIBRE (alimentaire): Paroi cellulaire végétale de faible densité énergétique présente en grandes quantités dans les fourrages et composée d'hydrates de carbone de structure (cellulose, hemicellulose) et de composés phénoliques. Les fibres sont importantes dans l'alimentation des vaches parce qu'elles stimulent la rumination et le bon fonctionnement du rumen. Cependant, en grande quantité dans la ration, les fibres peuvent remplir le rumen et limiter l'ingestion d'énergie et la production laitière.

FIBRE DE DETERGENT NEUTRE (NDF): Une mesure de la quantité de paroi cellulaire végétale dans un aliment. La fibre de détergent neutre peut être déterminée par une procédure de laboratoire qui permet de quantifier la lignine, la cellulose et les hemicelluloses.

FIEVRE DE LAIT: Condition qui se produit immédiatement ou endéans le premier jour après le vêlage. La vache a les oreilles froides et un museau sec. Cette maladie est due à un déséquilibre en calcium. Au contraire de ce que le nom suggère, il n'y a pas de "fièvre" mais plutôt une paralysie des membres.

FŒTUS: Le jeune qui n'est pas encore né.

FOIE: Une grande glande qui a de multiples rôles; entre autres, le foie sécrète la bile et des enzymes digestives qui sont déversées et mélangées avec le digesta dans le duodénum.

FOIN: Un fourrage séché par le soleil. Une méthode de préservation des fourrages par déshydratation au soleil après la coupe.

FOURRAGE: Aliment grossier qui stimule la rumination grâce à sa longue dimension et sa haute teneur en fibres. Les fourrages sont en général composés des feuilles et tiges des plantes. La population microbienne du rumen permet aux ruminants de digérer les fibres contenues dans les fourrages.

FRUCTOSE (C6H12O6): Un sucre avec une saveur douce présent dans beaucoup de fruits et dans le miel.

G

GASTROINTESTINAL (tractus): La partie du système digestif composé de(s) estomac(s) et des intestins.

GENISSE: Jeune animal femelle qui n'a pas encore donné naissance à un veau.

GERME: L'embryon d'une plante présent dans la semence.

GERMER: Commencer à, ou provoquer la croissance, spécialement en référence à un embryon dans une semence.

GESTATION: Etat d'une femelle ayant un ou plusieurs foetus qui croissent dans l'utérus.

GLUCOSE: (C6H12O6): Un sucre à 6 carbones qui est l'unité de base pour l'amidon et la cellulose. Le glucose est fermenté rapidement en acides gras volatils par les bactéries du rumen.

GLYCEROL: Un sucre à 3 carbones qui forme l'ossature des triglycérides et autres matières grasses.

GOITRE: Elargissement de la glande thyroïde associé à la déficience en iode. Le goître est visible par le gonflement de la partie antérieure du cou.

GOUSSE: La structure qui contient les semences des plantes légumineuses. Les gousses s'ouvrent à maturation après déssèchement de la plante.

GRAMINEE: Famille de plantes comprenant les ray grass, les fétuques, le brome, le pâturin et autres plantes herbacées souvent appelées "herbes". Les céréales sont aussi incluses dans la famille des graminées, mais elles sont souvent considérées à part parce qu'elles sont cultivées pour la graine plutôt que la partie végétative de la plante.

GRAINE: Semences de céréales.

GROSSIER (aliment): Se dit d'un aliment volumineux et généralement pauvre en énergie, mais qui stimule la rumination tel que les pailles et tiges de maïs.

H

HEMICELLULOSES: Hydrates de carbone similaires à la cellulose sauf qu'ils contiennent non seulement du glucose, mais aussi d'autres sucres à 6 carbones ainsi que des sucres à 5 carbones.

HEMOGLOBINE: Une protéine riche en fer qui se trouve dans les cellules rouges du sang et dont la fonction principale est de transporter l'oxygène aux cellules du corps et le dioxyde de carbone produit par les cellules du corps vers les poumons.

HERBE: Plante herbacée de la famille des graminées caractérisée par d'étroites feuilles et des tiges en forme de gaines creuses (e.g. ray grass, brome, et fétuque).

HUILE: Lipide, en général d'origine végétale, qui au contraire des matières grasses est liquide à température ambiante (20 à 25deg.C).

HYDRATE DE CARBONE: Composé chimique contenant du carbone, de l'hydrogène et de l'oxygène avec un rapport hydrogène:oxygène de 2:1. Les sucres, les amidons et la cellulose sont des hydrates de carbone.

HYDRATES DE CARBONE FIBREUX: Hemi-cellulose et cellulose de la paroi végétale qui peuvent être quantifiés par la technique de fibre de détergent neutre. (syn hydrates de carbone de structure).

HYDRATES DE CARBONE NON-FIBREUX: Hydrates de carbone qui ne font pas partie des fibres de détergent neutre mais en général s'accumulent dans la plante comme réserve d'énergie (e.g. amidon). Ces hydrates de carbone sont en général digérés plus rapidement et plus complètement que les hydrates de carbone fibreux (syn hydrates de carbone non structurel).

HYDRATES DE CARBONE NON STRUCTUREL: (voir Hydrates de carbone non fibreux).

HYDRATES DE CARBONE DE STRUCTURE: (voir Hydrates de carbone fibreux).

HYDROLYSE: Décomposition d'un composé chimique par réaction avec l'eau.

I

INGESTION (de matière sèche): Quantité d'aliments ingérés en 24 heures exprimée en kg de matière sèche. Par exemple, une vache qui mange 18 kg d'ensilage d'herbe contenant 33% de matière sèche ingère 18 x 0,33 = 6 kg de matière sèche d'ensilage d'herbe.

INFLORESCENCE: Disposition des fleurs par rapport aux tiges qui caractérise une espèce végétale.

K

KILO CALORIE (KCAL): Mille calories.

L

LAXATIF: Aliment ou médicament qui induit la défécation et soulage la constipation.

LEGUMINEUSE: Plante de la famille des léguminosae qui porte des gousses qui se divisent en deux; les semences étant attachées à la base de l'une des deux moitiés (e.g. luzerne, trêfles, haricots, pois). Les légumineuses sont caractérisées par la présence de nodules sur leurs racines qui permettent à la plante d'utiliser l'azote atmosphérique et donc réduit le besoin d'engrais azoté et améliore la valeur d'un sol.

LIGNINE: Composé phénolique indigestible qui est synthétisé par la plante et déposé dans la paroi cellulaire. Le vieillissement de la plante est accompagné par une augmentation de la lignine qui diminue la digestibilité des hydrates de carbone de structure et donne plus de rigidité à la plante.

LIPIDE: Composé organique généralement insoluble dans l'eau, mais soluble dans des solvants organiques (acétone, hexane). Du point de vue nutritionnel, les lipides contiennent 2,25 fois plus d'énergie que les hydrates de carbone.

LYSINE: Un des 20 acides aminés qui constituent les unités de base des protéines. Les animaux ont un besoin élevé en lysine comparé au contenu de la plupart des protéines végétales.

M

MASTIQUER: Ecraser ou moudre (les aliments) dans la bouche par l'action continue des dents avec l'aide de la langue.

MATIERE GRASSE: 1) Ester de glycérol et d'acide gras. 2) Composé organique contenant du carbone, de l'hydrogène et de l'oxygène. Par opposition aux hydrates de carbone, les matières grasses ont un rapport hydrogène:oxygène supérieur à 2:1. Par opposition aux huiles végétales, les matières grasses sont d'origine animale et elles sont solides à température ambiante (syn Lipide).

MATIERE GRASSE INSATUREE: Matière grasse contenant un ou plusieurs acides gras qui peuvent accepter des atomes d'hydrogènes pour saturer leur structure (e.g. acide oléique, acide linoléique, acide linolénique et l'acide arachidonique).

MAMMIFERES: Une classe d'animaux vertébrés qui se distinguent par la régulation de la température du corps, la présence de poils sur le corps et chez la femelle, la présence d'une glande mammaire.

MAMMITE: Inflammation du pis (la glande mammaire) souvent due à une invasion microbienne qui provoque la douleur et la sécrétion d'un lait contenant un haut niveau d'anticorps (cellules somatiques).

MATIERE ORGANIQUE: Substance composée de carbone, oxygène, hydrogène et azote. Tous les organismes vivants sont composés principalement de matière organique. Les matières grasses, les hydrates de carbone et les protéines sont des exemples de composés organiques.

MATIERE SECHE: La partie de l'aliment qui n'est pas de l'eau. La matière sèche est souvent déterminée par pesage d'un aliment avant et après un séjour de 24 heures dans un four maintenu à 100deg.C pour évaporer toute l'humidité associée avec l'aliment. La matière sèche est souvent exprimée en pourcentage. Par exemple, un foin contenant 85% de matière sèche contient 85 g de matière sèche (et 15% d'humidité) pour 100 g de foin frais.

MATIERE SECHE (dans la): Une méthode pour exprimer la concentration d'un nutriment dans un aliment. Par exemple, un aliment contenant 12% de protéine dans la matière sèche contient 12 g de protéine pour 100 g de matière sèche de l'aliment.

MCAL: (voir Mégacalorie).

MEGACALORIE: Un million de calories.

METABOLISME: Fait référence aux réactions dans lesquelles les nutriments prennent part, après absorption dans le corps. Le métabolisme est divisé en deux parties principales: l'anabolisme et le catabolisme.

METABOLITE: Intermédiaire ou produit du métabolisme d'un nutriment.

METRITE: Inflammation de l'utérus.

MICROBE: Organisme végétal ou animal de dimension microscopique (syn microorganisme).

MICROORGANISME: (voir Microbe).

MOULIN: 1) Un bâtiment équipé des machines pour nettoyer et moudre les graines. 2) La machine qui moud les graines.

MOUDRE: Réduire la dimension des particules (comme dans un moulin).

MINERAUX: Eléments chimiques inorganiques (e.g. calcium, phosphore, magnésium) obtenus après combustion d'un échantillon d'aliments dans un four maintenu à plus de 500deg.C. Les minéraux ont des fonctions importantes et participent à de nombreuses réactions dans le corps.

MONOGASTRIQUE: Ayant un estomac composé d'un seul compartiment.

MULTIPARE (vache): Une vache ayant donné naissance à plusieurs reprises et qui se situe donc au-delà des sa première lactation.

N

NUTRIMENT: Substance chimique trouvée dans les aliments qui est nécessaire pour l'entretien, la production et la santé de l'animal. Les nutriments sont classifiés en fonction de leur composition et structure chimiques: les hydrates de carbones, les matières grasses, les protéines, les minéraux, les vitamines et l'eau.

O

OBESE: Extrêmement gras.

OMASUM: (voir Feuillet).

P

PAILLE: Tiges et feuilles mortes des plantes céréalières après la récolte des graines. La paille est un aliment grossier, mais elle peut aussi être utilisée comme surface de couchage.

PANCREAS: Une glande de forme irrégulière qui sécrète un liquide digestif déversé dans le duodénum. Le pancréas produit aussi l'insuline libérée dans le sang.

PAPILLE (de la langue): Petite protubérance à la surface de la langue qui sert à détecter la saveur des aliments.

PAPILLE (du rumen ou du réseau): Petite projection à la surface interne de la paroi du rumen qui augmente la surface disponible pour l'absorption des acides gras volatils et autres produits finaux de la fermentation bactérienne du rumen.

PAROI CELLULAIRE (végétale): Structure fibreuse qui donne sa rigidité à la plante. La paroi cellulaire végétale est composée d'hydrates de carbones digestibles (cellulose, hemicelluloses et pectines) et de composés phénoliques indigestibles (e.g. tannins et lignine).

PARTURITION: Phase final de la gestation pendant laquelle le foetus est expulsé de l'utérus et devient un nouveau né (syn vêlage).

PEPSINE: Une enzyme digestive présente dans le jus gastrique et qui dégrade les protéines par clivage des liens peptidiques et formation de peptides.

PEPTIDE: 1) Au moins deux, mais pas plus de 100 acides aminés unis par un lien peptidique. 2) Premiers produits de la digestion des protéines.

pH: Une mesure de l'acidité ou de l'alcalinité d'une solution. Le pH peut prendre une valeur variant de 0 (le plus acide) à 14 (le plus alcalin). Le pH neutre est 7.0

PHENOLIQUE (composé): Substance organique dont les atomes de carbone sont unis en une structure circulaire (aussi appelées substances aromatiques). La lignine est un exemple de composé phénolique.

PHOTOSYNTHESE: Processus par lequel la chlorophylle des plantes convertit le dioxyde de carbone et l'eau en sucres simples avec formation d'oxygène.

PIS: Glande mammaire de la vache.

PLACENTA: Organe qui se développe pendant la gestation chez les mammifères. Le placenta tapisse l'utérus et enveloppe partiellement le foetus auquel il est attaché par le cordon ombilical. Après le vêlage, le placenta est normalement rejeté. La rétention du placenta provoque souvent une infection bactérienne et conduit à l'infection de l'utérus (métrite).

POLIR: Un riz poli est raffiné et uniformisé.

POLYGASTRIQUE: Ayant plus d'une cavité digestive (estomac); Ayant des estomacs séparés en différents compartiments (e.g. les ruminants).

PRIMIPARE (vache): Une vache qui a vêlé pour la première fois et qui est dans sa première lactation.

PROTEASE: Enzyme qui brise les liens peptidiques et dégrade les protéines en peptides.

PROTEINE BRUTE: Une mesure de la quantité de protéine dans un aliment déterminée par la quantité d'azote multipliée par 6,25. Le facteur 6,25 est le nombre moyen de grammes de protéine par gramme d'azote; "brute" fait référence au fait que l'azote dans l'aliment n'est pas entièrement sous forme de protéine. La protéine brute est donc une surestimation de la quantité de protéine dans l'aliment.

PROTEINE: Une chaîne ou plusieurs chaînes d'acides aminés (plus de 100). Les protéines sont composées de carbone, d'oxygène, d'hydrogène, d'azote et souvent du soufre. Les protéines ont d'importantes fonctions dans le corps. Elles sont présentes dans toutes les plantes et les animaux et elles sont essentielles dans la ration des animaux.

PROTOZOAIRE: Animaux primitifs composés d'une seule cellule microscopique.

PYLORE: Le passage connectant la caillette et le duodénum.

R

RACHIS (de maïs): La partie centrale d'un épi de maïs.

RACHITISME: Maladie causée par la déficience en vitamine D ou le manque d'exposition au soleil, caractérisée par une croissance anormale des os.

RACINE: Partie de la plante, habituellement souterraine, qui permet à la plante de maintenir une position verticale, qui soutire l'eau et autres minéraux du sol, et qui accumule parfois des réserves organiques.

RADICULE: La partie de l'embryon végétal qui se développe en racine primaire.

RAPPORT FOURRAGE:CONCENTRE : En général, exprimé par deux pourcentages; le pourcentage de fourrage dans la ration et le pourcentage de concentré dans la ration. La somme des deux pourcentages égale 100. Par exemple, un rapport fourrage:concentré de 50:50 signifie qu'une vache qui mange 20 kg de matière séche d'une ration mange 10 kg de matière séche de fourrage et 10 kg de matière séche de concentré.

RATION TOTALE MELANGEE: Mélange des fourrages, concentrés et suppléments minéraux et vitaminés d'une ration. Une ration totale mélangée offre l'avantage d'offrir une ration équilibrée à chaque repas au lieu d'équilibrer une ration sur base des aliments offerts par jour.

REPAS: Les épisodes de prises alimentaires au cours du jour.

REGURGITATION: Mouvement du contenu d'un tube ou d'une cavité dans la direction opposée à la direction naturelle. Par exemple, un bolus du contenu du rumen est régurgité à travers l'oesophage et retourne dans la bouche pour être remastiqué durant la rumination.

RESEAU: (voir Réticulum).

RETICULO-RUMEN: Les deux premiers estomacs d'un ruminant composés du réseau et du rumen et contenant une population de microorganismes qui digèrent les fibres alimentaires. Le digesta est échangé librement entre le rumen et le réseau sous l'influence d'un cycle de contractions qui se répète toutes les 50 à 60 secondes. Pendant une phase de ce cycle, un jet de digesta passe du réticulo-rumen dans le feuillet à travers l'orifice réticulo-omasal.

RETICULUM: Le deuxième estomac d'un ruminant dont la paroi interne est composée d'une structure qui ressemble à un nid d'abeilles. Le réticulum est uni au feuillet par l'orifice réticulo-omasal (syn réseau).

RHIZOBIUM: Population bactérienne qui vit en association avec les racines des légumineuses et permet de fixer l'azote de l'air (utilisé pour leur croissance).

RHIZOME: Une tige horizontale qui ressemble à une racine qui croît sous ou à la surface du sol, ayant des racines à la surface inférieure et des feuilles à la surface supérieure.

RUMEN: Le premier et le plus grand compartiment des estomacs des ruminants. La cellulose y est digérée sous l'action d'une population de microorganismes.

S

SAVEUR: La propriété d'un aliment détectée par certaines papilles de la langue et des glandes du palais et qui provoque une réponse positive ou négative à l'ingestion supplémentaire d'aliments.

SEMENCE: Ovule d'une plante après fertilisation et accumulation de réserves, qui est capable de germer et produire une nouvelle plante.

SERUM: Partie liquide claire et jaunâtre du sang obtenue après séparation de la partie solide (cellules rouges et blanches).

SILO: Structure construite pour la préservation d'un fourrage sous forme d'ensilage. Il existe différents types de silos (e.g. silo tour, silo tranchée).

SINUS: Une cavité formée par gonflement ou pliure des parois; un passage dilaté.

SOUS-ALIMENTATION: Alimentation qui ne couvre pas les besoins (énergétiques) d'un animal.

SPATHE: Enveloppe externe d'un épi de maïs (syn tégument).

SPHINCTER: Muscle circulaire qui à l'état normal est contracté et ferme un orifice. La relaxation du sphincter ouvre l'orifice et permet le passage.

SYMBIOSE: L'ensemble des relations bénéficiaires à deux organismes différents qui vivent en dépendance l'un de l'autre. Par exemple, la vache et les microorganismes du rumen vivent en symbiose.

T

TAMPON: Une substance chimique telle que le bicarbonate de sodium qui peut maintenir le pH du rumen près de la neutralité (pH 6 à pH 7) en dépit des acides gras volatils et autres acides produits par la fermentation dans le rumen.

TANNIN: Substance phénolique complexe sécrétée par les plantes qui joue probablement un rôle de défense pour la plante et qui réduit la disponibilité des protéines et des hydrates de carbone pour les microorganismes du rumen.

TARIE (vache): Vache qui ne produit pas de lait. Le tarissement est une période de transition entre deux lactations.

TEGUMENTS: Enveloppes externes des graines et autres semences (e.g. gousse de pois, balles d'avoine, spathes d'un épi de maïs).

THYROIDE (glande): Une glande composée de deux lobes située dans la gorge. La thyroïde sécrète la thyroxine, l'hormone qui contrôle le métabolisme de l'iode dans le corps.

TISSU ADIPEUX: Réserve corporelle de matières grasses qui sont déposées ou mobilisées dans différentes parties du corps (e.g. sous la peau, sur les reins et entre les muscles).

TIGE: Axe d'une plante qui croît verticalement hors du sol et s'étend en direction opposée des racines.

TOURTEAU: Sous produit de l'extraction par pression de l'huile des graines oléagineuses (dans une presse à filière). Les tourteaux sont donc des produits comprimés ou condensés sous forme de "pellets".

TRIGLYCERIDE: Matière grasse composée de trois acides gras joints à une unité de glycérol.

TRYPSINE: Enzyme digestive sécrétée par le pancréas et responsable de la dégradation de certains liens peptidiques des protéines. Certaines plantes contiennent un inhibiteur de la trypsine qui empêche l'enzyme de fonctionner normalement.

TYMPANISME: Un gonflement du côté gauche de la vache dû à la formation d'écumes qui empêche les gaz de fermentation d'être éructés et donc de s'échapper du rumen. La tympanie du rumen se produit souvent lorsque les vaches pâturent une jeune légumineuse, spécialement la luzerne. La tympanie provoque la mort de l'animal en quelques heures si elle n'est pas traitée immédiatement.

U

ULTRA-VIOLET: Rayon lumineux émis par le soleil qui permet la synthèse de la vitamine D sous la peau.

UNITE INTERNATIONALE (UI): Une mesure de la quantité d'une vitamine qui est biologiquement active dans un aliment ou qui est nécessaire dans une ration.

UREE [CO(NH2)2]: Composé organique riche en azote et trouvé dans l'urine et autres fluides du corps. L'urée est synthétisée à partir de l'ammoniac et du dioxyde de carbone. L'urée peut être utilisée comme engrais ou, en faible quantité, comme source d'azote dans les rations des ruminants.

V

VALEUR BIOLOGIQUE (d'une protéine): Une mesure de la qualité d'une protéine. Le pourcentage de la protéine d'un aliment qui n'est pas perdu dans les urines ou les fèces de l'animal. La valeur biologique est une réflexion de l'équilibre des acides aminés après digestion et absorption.

VILLOSITE: Petites protubérances qui augmentent la surface d'absorption du petit intestin.

VITAMINE: Substance organique complexe qui se trouve dans les tissus végétaux et animaux en très faible quantité mais qui est essentielle pour le fonctionnement normal de nombreux processus métaboliques.

VEGETATIVE: Partie de la plante impliquée dans la croissance plutôt que dans la reproduction.

VELAGE: Donner naissance; mettre bas (Syn: Parturition).

VOLATIL: Qui s'évapore rapidement à température et pression normales.

.




Source: Institut Babcock pour la recherche et le développement international du secteur laitier.































Crédits photo