Site icon Cuisine blog

Matusalem : le rhum qui défie le temps

Tout sur le rhum Matusalem

Source : Unsplash

Le rhum Matusalem est un rhum de tradition espagnole, originaire de Cuba et aujourd’hui produit en République Dominicaine. Il se distingue par son vieillissement en solera, un système d’assemblage qui lui confère une grande complexité aromatique et une douceur incomparable.

L’histoire du rhum Matusalem

Le rhum Matusalem a été créé en 1872 à Santiago de Cuba par les frères Benjamin et Eduardo Camp, originaires d’Espagne. Ils ont choisi le nom de Matusalem, qui signifie « Mathusalem » en espagnol, pour évoquer la longévité et la qualité de leur rhum. Ils se sont inspirés de la méthode solera utilisée pour le vin de Xérès, qui consiste à empiler des fûts de différentes années et à soutirer le rhum du fût le plus bas pour le remplacer par du rhum plus jeune du fût supérieur. Ainsi, le rhum Matusalem est un assemblage de rhums de différents âges, dont certains peuvent avoir plus de 15 ans.

Le rhum Matusalem a connu un grand succès à Cuba et à l’international, grâce à son style doux et raffiné. Il était surnommé « le cognac des rhums » et était le rhum préféré d’Ernest Hemingway. Mais la révolution cubaine de 1959 a bouleversé la destinée de la marque, qui a dû quitter l’île et s’installer en République Dominicaine. Après une période difficile marquée par des conflits familiaux et des problèmes de qualité, le rhum Matusalem a retrouvé son prestige dans les années 1990, sous l’impulsion de Claudio Alvarez Salazar, l’arrière-petit-fils du fondateur. Aujourd’hui, le rhum Matusalem est distribué dans plus de 40 pays et continue de séduire les amateurs de rhums élégants et harmonieux.

Les caractéristiques du rhum Matusalem

Le rhum Matusalem est élaboré à partir de mélasse, un résidu sucré issu de la fabrication du sucre de canne. La mélasse est fermentée pendant environ 48 heures avec des levures sélectionnées, puis distillée dans des alambics à colonne. Le distillat obtenu est ensuite vieilli en fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon, selon la méthode solera.

La méthode solera est un procédé complexe et exigeant, qui requiert un savoir-faire ancestral et une grande rigueur. Elle consiste à empiler plusieurs rangées de fûts (appelées criaderas) selon l’âge du rhum qu’ils contiennent. La rangée la plus basse (appelée solera) contient le rhum le plus vieux, tandis que la rangée la plus haute contient le rhum le plus jeune. À chaque soutirage, on prélève une partie du rhum de la solera (environ un tiers) pour le mettre en bouteille ou l’assembler avec d’autres rhums. On remplace ensuite le volume soutiré par du rhum plus jeune provenant de la criadera supérieure, et ainsi de suite jusqu’à la criadera la plus haute, où l’on ajoute du rhum nouvellement vieilli. Ce système permet d’obtenir un rhum homogène et constant, qui bénéficie d’un brassage permanent et d’un contact prolongé avec le bois.

Le rhum Matusalem se caractérise par sa douceur, sa finesse et sa complexité aromatique. Il révèle des notes de vanille, de caramel, de fruits secs, de miel, d’épices douces et de tabac. Il est très agréable à déguster pur ou sur glace, mais il peut aussi se marier avec des jus de fruits ou des sodas pour réaliser des cocktails rafraîchissants.

Quitter la version mobile